ACHOURA, trait d’union entre judaïsme et islam

Le jeûne d’Achoura − neuvième et dixième jour du muharram − est un acte surérogatoire vivement recommandé car ce jeûne serait le meilleur après celui du mois sacré de Ramadan. Cette tradition musulmane vient commémorer l’épisode célèbre où le prophète Moïse (Moussa) conduisit les Hébreux hors d’Égypte, ce qui entraîna Pharaon et ses troupes à les pourchasser. Résultat : Pharaon fut noyé par les eaux de la mer Rouge. Son peuple sauvé, Moïse jeûna à cette date pour remercier Dieu de l’avoir sauvé des mains du Pharaon.

Ayant appris que l’Achoura était jeûné par les juifs, le Prophète Muhammad, alors à Médine, observa cette prescription et appela les musulmans à jeûner aussi la veille pour distinguer le culte musulman de tous les autres. https://www.saphirnews.com/Achoura-un-grand-jour-de-jeune_a5839.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *